Au Salon Paris Beaux Arts 2015, la Galerie présentait principalement des lustres anciens et des objets d’éclairage du XVe siècle à nos jours, en portant l’accent sur leur qualité de sculpture et d’œuvre exceptionnelle dans les arts décoratifs.

L’éclectisme de la élection faisait parcourir toutes les époques et tous les styles. Pour exprimer la chronologie de l’histoire des arts,  ces pièces de lumières étaient mises en écho avec des tableaux, des objets d’art et du mobilier qui, en dialoguant avec la collection, jouaient des mémoires poétiques qui les inspirent.